Conclusion

Voici un document qui détaille l'historique de l'avènement de l'ordinateur

Il faut retenir que ....

  • Le processeur effectue des calculs sur des nombres .

  • Ces nombres sont stockés dans la mémoire .

  • Les nombres transitent entre le processeur et la mémoire en empruntant un chemin appelé bus.

  • Le processeur et la mémoire sont des assemblages de transistors .

  • Le nombre de transistors dans un processeur est de l'ordre du milliard, et ils sont gravés sur une plaque de silicium, à même la matière .

  • Les processeurs permettent de faire un très grand nombre de types de calculs différents.

  • Le processeur effectue un calcul élémentaire par cycle ; Plusieurs cycles à la suite permettent à l'ordinateur de faire des calculs complexes .

  • La fréquence du processeur est égale au nombre de cycles par seconde. Plus elle est haute, plus le processeur calcule vite, et donc plus il est puissant.

  • La fréquence d'un processeur est de l'ordre du GigaHertz.

  • Les programmes sont des suites d'instructions (en binaire) que le processeur exécute.

  • Le langage assembleur est une transcription humainement compréhensible des instructions en binaire.

  • L'assembleur devient très vite long et lent à coder. On a donc inventé les langages de haut niveau.

  • Les langages de haut niveau sont faciles et rapides à coder mais il faut passer par une étape supplémentaire (la compilation) pour pouvoir utiliser finalement le programme.

  • Enfin, il y a plein de langages de haut niveau ayant chacun sa propre syntaxe d'écriture (C, Java, Python...).

AccueilArchitecture des ordinateurs > Conclusion< PrécédentSuivant >